DImension internationale


Monde

Résultats de la conférence de l'OMS sur la santé et le climat - Août 2014

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime qu’en 2050, 50% de la population pourrait être affectée par au moins une maladie allergique1.

Convaincue du lien entre santé humaine et changement climatique2, donc des nouveaux risques importants pour les décennies à venir, l'OMS a organisé en août 2014 une Conférence santé & climat qui a réuni des professionnels de la santé, du climat et du développement rural dans le but de leur fournir des orientations sur les mécanismes et interventions visant entre autre à soutenir les politiques de promotion de la santé face au changement climatique.

Selon des estimations prudentes, le changement climatique provoquera environ un quart de million de décès annuels supplémentaires avant le milieu du siècle.

L'OMS a préconisé dans le cadre du Sommet des Nations Unies sur le climat 2014 (New York, 23 septembre 2014) de renforçer les interventions de santé publique axées sur les risques liés au changement climatique2 ainsi que la participation des ministres de la santé aux discussions nationales et internationales en vue des Conférences des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui auront lieu à Lima en décembre 2014 (COP20) et à Paris en décembre 2015 (COP21).

Lire la suite

Réponse de santé publique au changement climatique et à la pollution atmosphérique

(Extrait)

En mars 2014, l’OMS a estimé que 7 millions de personnes dans le monde, dont 400 000 dans la Région, décèdent prématurément du fait de la pollution de l’air à l’intérieur et à l’extérieur des locaux.


La Conférence de l’OMS sur la santé et le climat a rappelé des mises en garde antérieures, appelant la communauté de la santé aux niveaux mondial et national à agir dès à présent de manière résolue afin de gérer les effets du changement climatique sur la santé. La réponse de santé publique est triple.

·       Point 1- 4) préconiser des produits et technologies essentiels afin de rendre le secteur de la santé plus écologique

 

Source : http://applications.emro.who.int/docs/Technical_Meeting_Climate_Change_Air_Pollution_2014_FR.pdf


Union Européenne

Europe : la médecine individualisée au cœur de la réflexion de la présidence Lettone

L'une des cinq priorités relatives aux politiques de Santé annoncées par la présidence Lettone de l'UE pour le 1er semestre 2015 est de souligner l'importance des services de santé centrés sur le patient (personnalisation). Elle sera discutée lors de la rencontre des responsables de santé (Meeting Of Chief Medical, Chief Dental and Chief Nursing Officers) du 7 au 9 avril à Riga.


Plus d'informations : voir p 21 du programme officiel de la présidence Letonne (en anglais)


Télécharger
Voir p.21
UE 2015 - Program of the Latvian preside
Document Adobe Acrobat 383.0 KB

Lire la suite

Europe : allergies & climat, les actions menées depuis 2000

Le plan européen environnement-santé 2004-2010

Lire la suite

Europe & santé

La santé publique est affectée par un grand nombre de facteurs environnementaux que sont (1/3) les polluants atmosphériques, qui peuvent causer ou exacerber des maladies respiratoires, des allergies (.…)


L'UE collabore étroitement avec les pouvoirs publics et les experts nationaux afin de promouvoir des environnements salubres et de concevoir des stratégies de réponse aux menaces pour la santé, notamment le changement climatique.  


En savoir plus


En France

3è Plan National Santé Environnement 2015-2019

Le troisième PNSE 2015-2019 témoigne de la volonté du gouvernement de réduire autant que possible et de façon la plus efficace les impacts des facteurs environnementaux sur la santé afin de permettre à chacun de vivre dans un environnement favorable à la santé.

L'une des 10 mesures pharesPrévenir le risque d'allergie lié aux pollens

Les maladies allergiques (respiratoires, cutanées ou digestives) liées à l’environnement aérien ou alimentaire sont un véritable enjeu de santé publique. L’augmentation croissante de la prévalence de ces maladies est en lien avec une modification importante de notre environnement allergénique.

Une surveillance des pollens, dont la finalité est d’informer la population et les professionnels de la santé sur leurs concen- trations atmosphériques, a été mise en place. Elle permet d’anticiper la prise de médicaments ou de différer une activité. Il s’agit maintenant de travailler à la réduction du risque à la source.

Deux décisions déjà prises :

  • Réduire l'usage des pesticides
  • Améliorer la qualité de l'air
Télécharger
FR - 2014 PNSE3_Mesures_phares_.pdf
Document Adobe Acrobat 400.7 KB
Télécharger
FR - 2014 - PNSE3_v_finale web.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Lire la suite

Conférence environnementale novembre 2014

TABLE RONDE n° 3 SANTÉ ENVIRONNEMENT

Deux des cinq objectifs fixés pour cette table-ronde sont : 

  • mieux prendre en compte les liens entre santé et biodiversité et climat
  • améliorer la qualité de l’air

 

Les projets de Loi Santé et Biodiversité comporteront des mesures en matière de Santé –Environnement.

Plus de détails


Lire la suite

2è Plan National Santé Environnement 2010 > 2014

La prévention des allergies aux pollens fait partie des enjeux du deuxième Plan national santé environnement (PNSE 2) et fait l’objet d’une action spécifique qui définit les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en oeuvre dans ce domaine.

Fiche 5 : Protéger la santé et l’environnement des personnes vulnérables du fait de leur état de santé

Action 22 : Prévenir les allergies

Réduire les risques liés à l’exposition aux pollens en assurant la surveillance de l’indice pollinique, en organisant une information anticipée des personnes allergiques sur les risques d’exposition, en développant des campagnes d’information du public et des collectivités sur le caractère allergisant de certaines espèces.

Lutter contre l’ambroisie en sensibilisant les élus, les gestionnaires des infrastructures de transport et les particuliers à la lutte contre cette plante et en mettant à leur disposition des informations sur les bonnes pratiques de la lutte, en réglementant certaines mesures de lutte et en favorisant la coordination européenne pour une plus grande efficacité.

Renforcer les recherches sur les relations entre les allergies aux pollens et les allergies alimentaires et en particulier soutenir la recherche et l’innovation pour le développement de traitements préventifs contre les allergies aux pollens.

En savoir plus