Résultats de la conférence de l'OMS sur la santé et le climat - Août 2014

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime qu’en 2050, 50% de la population pourrait être affectée par au moins une maladie allergique1.

Convaincue du lien entre santé humaine et changement climatique2, donc des nouveaux risques importants pour les décennies à venir, l'OMS a organisé en août 2014 une Conférence santé & climat qui a réuni des professionnels de la santé, du climat et du développement rural dans le but de leur fournir des orientations sur les mécanismes et interventions visant entre autre à soutenir les politiques de promotion de la santé face au changement climatique.

Selon des estimations prudentes, le changement climatique provoquera environ un quart de million de décès annuels supplémentaires avant le milieu du siècle.

L'OMS a préconisé dans le cadre du Sommet des Nations Unies sur le climat 2014 (New York, 23 septembre 2014) de renforçer les interventions de santé publique axées sur les risques liés au changement climatique2 ainsi que la participation des ministres de la santé aux discussions nationales et internationales en vue des Conférences des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui auront lieu à Lima en décembre 2014 (COP20) et à Paris en décembre 2015 (COP21).

Références : 

1- GA2LEN. Does rhinitis lead to asthma ? General practitioner. Brochure 2007

2- Maria Neira Department of Public Health, Environmental and Social Determinants of Health, OMS) dans le bulletin  OMS 2014;92:546

3- OMS Conseil exécutif EB136/16 - 5 décembre 2014 Point 7.2 de l’ordre du jour provisoire - Rapport résultats de la conférence de l'OMS sur la santé et le climat

Télécharger
OMS - 2014 -Bilan conf santé environneme
Document Adobe Acrobat 200.0 KB