Réponse de santé publique au changement climatique et à la pollution atmosphérique

(Extrait)

En mars 2014, l’OMS a estimé que 7 millions de personnes dans le monde, dont 400 000 dans la Région, décèdent prématurément du fait de la pollution de l’air à l’intérieur et à l’extérieur des locaux.


La Conférence de l’OMS sur la santé et le climat a rappelé des mises en garde antérieures, appelant la communauté de la santé aux niveaux mondial et national à agir dès à présent de manière résolue afin de gérer les effets du changement climatique sur la santé. La réponse de santé publique est triple.

·       Point 1- 4) préconiser des produits et technologies essentiels afin de rendre le secteur de la santé plus écologique

 

Source : http://applications.emro.who.int/docs/Technical_Meeting_Climate_Change_Air_Pollution_2014_FR.pdf