PAC- Projet Allergie Climat 2008-2011

Par l'Observatoire national sur les effets du changement climatique (ONERC)


On estime que 12 à 45% des problèmes allergiques, en progression significative ces dernières décennies, seraient causés par le pollen dont les émissions, le transport et les dépôts sont étroitement liés aux conditions climatiques. On peut donc s'attendre à ce que les conséquences du changement climatique (augmentation de la température, modification des précipitations, augmentation de la concentration en CO2 atmosphérique) modifient sensiblement les problèmes d'allergie liés au pollen. Le projet PAC a pour objectif de développer une plate-forme de modélisation permettant de simuler, à l'échelle régionale, la concentration atmosphérique d'un ensemble de pollens allergisants en fonction des conditions climatiques, et de les corréler aux données cliniques disponibles (admissions ou consultations pour problèmes respiratoires).

On disposera alors d'un modèle permettant :

  • d'aborder les impacts du changement climatique sur les allergies au pollen à long terme ;
  • de définir des indices de risques allergènes, utilisables dans le cadre d'un système d'alerte basé sur les prévisions météorologiques à court terme.

 

GIS Climat - Groupement d'Intérêt Scientifique Climat-Environnement-Société

Voir volet 4 du projet : impact du changement climatique sur le risque allergique

 

Contacts : 

Nicolas VIOVY

Directeur de recherche CEA au LSCE

Nicolas.Viovy @ lsce.ipsl.fr

Santé Bertran Auvert

UFR de Médecine, UVSQ

Bertran.Auvert @ uvsq.fr

Télécharger
(EN) Présentation PAC 2011 par l'ONERC
Nombreux schémas et graphiques de référence
FR - 2011 - ONERC -PAC_CS2011 web.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB