Pollen, changement climatique et conséquences sur les maladies respiratoires


Hausse des concentrations des particules organiques (pollens) causée par le changement climatique et ses conséquences potentielles sur les maladies respiratoires des populations vulnérables en milieu urbain : projet coordonné par Michelle Garneau présenté au fonds d'action au changement climatique, sous-composante Impacts et adaptation (FACC) Santé Humaine.

(Extrait)

Les résultats obtenus concernant la fréquence de la rhinite allergique démontrent une augmentation de la fréquence des consultations médicales, des concentrations polliniques et un allongement de la saison de croissance des végétaux au cours de la période étudiée (1994-2002). Les liens entre les concentrations polliniques, les températures maximales et moyennes et les consul tations médicales indiquent une relation assez significative entre ces paramètres pendant la saison pollinique.

Télécharger
CA - 2006 - Hausse des concentrations de
Document Adobe Acrobat 4.8 MB